École nationale des pompiers du Québec

Des nouvelles de l'École

Les 24 et 25 janvier 2017, l'École nationale des pompiers du Québec (ENPQ) a organisé une rencontre de discussion à l'École nationale de police du Québec où ont été invités des directeurs de services de sécurité incendie de plusieurs régions du Québec ainsi qu'un représentant de l'Association des chefs en sécurité incendie du Québec (ACSIQ) et du Regroupement des directeurs de services d'incendie et de secours du Québec (RDSISQ) et bien sûr les membres de la direction de l'École nationale de police du Québec.

Les points discutés lors de ce séjour ont été les suivants :

  • Orientation ENPQ – vision – révision formation (information);
  • Partenariat avec l'École nationale de police – RCCI – stress psychologique – Registrariat (information);
  • Tests nationaux – physique – psychométrique – discussion – dossiers en cours – véhicule électrique (information phase finale) – gestion Mayday (information phase finale);
  • Implication ENPQ (information);
  • Réunion annuelle Fire Marshall (information);
  • Comité directeur – Transports Canada (information);
  • Fondation recherche NFPA (information);
  • Comité Hazmat Flic (information);
  • Site Internet ENPQ /information /en ligne;
  • Autres – certification ProBoard – planification stratégique ENPQ – formation clignotant vert – projet de traduction. 

Un des points discutés et jugé prioritaire était la prévention des impacts psychologiques.

Le 25 janvier 2017, une présentation intitulée formation "Prévention des impacts psychologiques" développée par l'École nationale de police du Québec, s'adressant spécifiquement aux cadres, superviseurs (officiers) et aux différents intervenants a été faite aux participants.

Suite à ces deux (2) jours de rencontre et forts des commentaires des participants et sur invitation de l'ÉNPQ et de l'École nationale de police du Québec, les 4 et 5 mai dernier, des directeurs de service de sécurité incendie provenant des régions du Québec,  des grandes villes et des représentants de deux (2) syndicats et associations de chefs se sont présentés à l'École nationale de police du Québec à titre de participants à la formation intitulée "Formation sur la prévention des impacts psychologiques" pour superviseurs.

La satisfaction des participants a fait en sorte que celle-ci a déjà été diffusée une fois au service de sécurité incendie de la Ville de Québec, et deux (2) autres groupes se sont déjà inscrits pour recevoir ladite formation.   Cette même formation a également été diffusée à la Ville d'Alma. 

Dans les deux (2) cas, les commentaires recueillis démontrent un très haut niveau de satisfaction de la part des participants.

De plus l'École nationale de police du Québec développe actuellement une formation en ligne traitant de la prévention des impacts psychologiques pour les premiers répondants.  Afin de bonifier cette formation, l'ÉNPQ, a collaboré en identifiant des intervenants du milieu des incendies qui ont vécu des situations difficiles dans le cadre de leur fonction.  Ces intervenants ont offert des témoignages qui seront intégrés à la formation en ligne. Certaines modalités restent à définir et nous vous informerons des suites de ce dossier.                                                                                                              

Informations supplémentaires

Depuis plusieurs années déjà, les différents acteurs qui oeuvrent dans le domaine de la sécurité publique reçoivent de la formation diffusée par l'École nationale de police du Québec.  Cette grande institution reconnue tant au niveau national qu'à l'international a adapté des programmes de formation à l'intention de policiers, ambulanciers, agents des services correctionnels, agents de la faune, agent du contrôle routier et bien d'autres.

Un seul groupe ne profitait pas encore de cette institution et de la grande compétence de ses ressources, soit celui des pompières et pompiers du Québec.  Du 12 au 15 septembre 2016, les pompières et pompiers du Québec y ont été fièrement intégrés et ce, dans le cadre d'une formation d'appoint intitulée "Éléments d'enquête pour les intervenants en sécurité incendie".   Les commentaires des plus élogieux des participants de cette première cohorte font en sorte que d'autres intervenants de plusieurs régions du Québec ont participé à cette formation d'une durée de 4 jours.  À ce jour, des intervenants d’Alma, Bedford, Blainville, Bromont, Cap-Chat, Chibougamau, Cookshire-Eaton, Dolbeau-Mistassini, Forestville, Îles-de-la-Madeleine, l'Ange-Gardien, Matane, Montmagny, Mercier, Montréal, MRC des Collines, MRC Témiscamingue, Rigaud, Rouyn-Noranda, Sainte-Thérèse, Saint-Polycarpe, Salaberry-de-Valleyfield, Sept-Îles, Saint-Hyacinthe, Saint-Lazare, Victoriaville et la Ville de Québec y ont participé.

Je vous invite tous à consulter notre site Internet pour lire les commentaires des participants aux rencontres du 24 et 25 janvier 2017 ainsi que ceux de plusieurs participants à la formation "Éléments d'enquête pour les intervenants en sécurité incendie".

Au cours des prochains jours, nous proposerons des dates pour une autre cohorte sur notre site Internet.

Un autre grand chantier est présentement en cours avec nos partenaires de l'École nationale de police du Québec.  Le 6 mars dernier, une rencontre préparatoire pour une adaptation du certificat universitaire en gestion – sécurité publique incendie a eu lieu.   Suite à notre invitation, des représentants des grandes villes et de différentes régions du Québec étaient présents.  Tous ont eu la chance de donner leur point de vue, et des travaux sont présentement en cours avec l'UQTR et l'École nationale de police du Québec.

Parallèlement à tous ces travaux, un volet plus administratif s'ajoute :   un nouveau logiciel informatique nécessaire au registrariat de l'École nationale de police du Québec est en cours d'implantation.  Lorsqu'il sera terminé, l'ENPQ se greffera à ce nouveau logiciel et ce, selon ses besoins spécifiques.

Comme vous le savez, les deux (2) écoles nationales relèvent du ministère de la Sécurité publique du Québec.  Dans ce contexte, et au bénéfice de tous les intervenants en sécurité publique du Québec, les directions des deux (2) organisations sont fermement résolues à partager leurs ressources et leurs savoir-faire respectifs au bénéfice de tous les intervenants en sécurité publique et ce, dans le but d'améliorer la sécurité de la population québécoise. 

La santé, la sécurité et l'intégrité physique des pompières, des pompiers et de tous les intervenants en sécurité publique sont au coeur de nos préoccupations.  Avec tous les nouveaux défis auxquels les intervenants d'urgence sont confrontés, le travail en silo n'est plus une option.

Soyez assuré de notre pleine transparence et de notre désir de collaborer avec tous nos partenaires qui oeuvrent à la protection de la population du Québec.  Votre soutien est important pour nous.

 

Jacques Proteau,
Directeur général